Métiers d'Art n° 262
Les nouveaux territoires du verre

N° 262 - juin/juillet/août 2014

9,00 €

ISSN : 1631-7726

Travaillé depuis la plus haute Antiquité par des techniciens de haute volée, le verre est très tôt reconnu comme un art à part entière. Entre le chaud et le froid, il se prête à toutes les métamorphoses pour créer des pièces basiques ou fantastiques, finissant même par donner vie à des sculptures à part entière. Aujourd’hui, les verriers œuvrent au service de domaines aussi variés que les laboratoires scientifiques comme Stéphane Louis, la flaconnerie comme Jean-Pierre Baquère, la cristallerie comme Baccarat ou la création contemporaine comme Glass Fabrik.

Actualités

Articles

Bruxelles compte depuis peu un nouveau musée dédié aux années 1900 qui marquent pour la ville un temps d’effervescence et de grande créativité. La collection Gillion Crowet, toute entière bâtie autour de l’Art nouveau, représente l’un des points forts du parcours. Elle fut constituée dans les années 60 par un couple de précurseurs et appartient désormais à la capitale belge. Le verre y figure en bonne place car il s’agit d’un art majeur pour ce mouvement éclectique qui se nourrit de symboles, de mystères et de rêves. Les décors ne se contentent plus de rester en surface mais ils surgissent de la substance même de la matière. De nombreuses innovations techniques – comme la redécouverte de la pâte de verre - permettent de jouer des textures, des brillances, des épaisseurs ou des gravures. Avec des signatures emblématiques comme Gallé, Daum, Muller ou Decorchemont, les vases traditionnels deviennent de véritables sculptures.

Auteur : Priscille de Lassus

Magazine : Métiers d'Art n° 262 Page : 24-27

Date : 02/06/2014